Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2019 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2019", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont, sous réserve, 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par un Sous des écoles.


Merci à nos partenaires officiels :
La COR, le Département du Rhône, la librairie Develay, le lycée agricole Cibeins, la radio RVR, Babélio et le cinéma Jacques Perrin de Tarare.
Merci à nos partenaires scolaires

vendredi 9 mars 2018

Emre Orhun

Ses sites
www.emreorhun.com
http://emre.orhun.free.fr

Sa bio
Emre Orhun est un jeune illustrateur turc né en Chine, lyonnais d’adoption depuis 1993. Diplômé de l’école Émile Cohl, il a développé un style très personnel, à l’univers souvent sombre et étrange. Il a illustré de nombreux contes classiques (Dr Jekyll et Mr Hyde, Peer Gynt, Les Misérables) pour Nathan et Actes Sud ou, plus récemment, Albin Michel (Les Voyages de Gulliver).

Sa dernière BD
Medley de Emre Orhun chez Même Pas Mal.

Synopsis
Medley est un rêve. À vrai dire un cauchemar. Mais un cauchemar magnifique, entièrement réalisé à la carte à gratter par l'un des maîtres du genre, Emre Orhun. On y suit un personnage sans nom, mais affublé d'un grand nez. Il se réveille, blessé au genou, dans une ruelle sombre. Un clown inquiétant l'aperçoit et lui propose de l'aider. Notre héros accepte de le suivre, sans se douter de ce qui l'attend. S'ensuit un voyage halluciné et initiatique au cours duquel il va croiser des monstres obscènes, des pirates, des hippies morts, une secte adepte du bondage, la torture et l'amour, entre autres. Poème glauque et splendide, Medley invoque les figures grotesques de la littérature fantastique pour les accommoder à la sauce cyberpunk, quelque part entre Gustave Doré et Marc Caro.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire