Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2017 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2017", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par le sou des écoles de l'Ecole élémentaire publique Mathilde Ovize et de l'Ecole maternelle publique Le Coquillage de Thizy les Bourgs.
- Des bières numérotées avec l'affiche de la 12ème édition du festival réalisées par El'brasserie des DECO de Thizy les Bourgs seront en vente à l'accueil.
- Attention changement au niveau des auteurs présents : Nicolas Otéro et Batist ne seront pas là mais Nicolas Hitori De nous rejoint.

dimanche 27 mars 2016

Serge Diantantu

Son site :
http://www.serge-diantantu.com/

Sa bio :
Né à Mbanza-Ngungu, en République Démocratique du Congo, Serge Diantantu fréquente l'école primaire Saint-Pierre de Kinshasa. Pour sa formation secondaire, après un bref passage à l'internat de Kibemtele, il s'oriente vers la formation technique et professionnelle, à Mgombe-Matadi où il obtient un Brevet d'Aptitude Professionnelle en menuiserie et ébénisterie. Il s'inscrit ensuite à l'Académie des Beaux-Arts de Kinshasa où il réussit son Diplôme d'État, ou "bac e", arts plastiques. Serge arrive en France en 1981 avec l'intention de continuer ses études universitaires. Mais, très vite, il se voit obligé d'abandonner sa filière d'hygiène et sécurité du travail, au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris, pour embrasser une carrière de décorateur pour la télévision et le cinéma, à la Société Française de Production SFP. Bouleversé par les ravages du sida dans le monde, Serge Diantantu met alors son talent au service de la prévention contre ce fléau. Il crée ainsi son premier album de BD, Attention Sida, pour sensibiliser l'opinion sur les risques de cette épidémie et l'utilité d'adopter un comportement préventif pour éviter de tomber dans ses pièges assassins. L'estime suscitée par le succès de cet album encourage l'auteur à poursuivre dans la voie de la BD pour raconter la vraie histoire africaine, souvent mal connue, avec la sensibilité et le regard que seul un natif d'Afrique peut exprimer. Son style, le Mindélô, donne à son dessin toute son authenticité. Avec sa plume, Serge Diantantu retrace actuellement la vie de celui qui fut le plus ancien prisonnier d'opinion africain, Simon Kimbangu, dont la vie reflète le caractère de la colonisation au Congo Belge et en Afrique subsaharienne en général. Parallèlement, il se passionne pour la photo et la réalisation cinématographique et audiovisuelle. Il prépare actuellement le story-board de son dernier scénario afin de réaliser son premier long métrage.

Sa dernière série :
Mémoire de l’esclavage de Serge Diantantu chez Caraïbes éditions. Série en cours, le dernier tome Colonies des Antilles et de l’Océan Indien est sorti en mai 2015.

Synopsis :
1er janvier 1804
Haïti, l'ancienne colonie française devient le premier État noir au terme d'une longue et meurtrière guerre de libération. Toussaint Louverture, le héros de la guerre de libération, été fait prisonnier par traîtrise et envoyé au fort de Joux, dans le Jura français. L'un de ses lieutenants, un ancien esclave noir du nom de Jean-Jacques Dessalines, prendra le pays en main.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire