Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2018 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2018", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont, sous réserve, 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par les Sous des écoles publiques maternelle et élémentaire de Alice Salanon de Pontcharra sur Turdine.
- Vente de bières artisanales à l'effigie du Festival par "La Part des Autres" de Machézal.


Merci à nos partenaires officiels :
La COR, le Département du Rhône, la librairie Develay, le lycée agricole Cibeins, la radio RVR, Babélio et le cinéma Jacques Perrin de Tarare.
Merci à nos partenaires scolaires :
Lycée d'Enseignement Général et Technologique Agricole de Misérieux, Collège Nicolas Conté de Régny, Lycée Albert Thomas de Roanne, Ecole Elémentaire publique "Le Petit Prince" d'Amplepuis et le Lycée Polyvalent François Mansart de Thizy-les-Bourgs.

lundi 14 janvier 2013

Cyrielle




Akiko
Akiko, 15 ans, a toujours vécu à la campagne. Alors que son père obtient un meilleur poste dans une grande ville japonaise, elle se voit contrainte de suivre sa famille pour y vivre. Elle va très vite s'apercevoir de la difficulté de s'intégrer à cette nouvelle façon de vivre et, surtout, au sein de son école... Mais c'est sans compter sur Ayumi, une jeune fille à l'opposée d'elle qui, pourtant, va devenir sa meilleure amie.





Tokyo home
Suite à une dispute avec sa mère en France, Julie Wallon trouve refuge au Japon, chez son père, Jean-Raymond Wallon, qu’elle connaît peu. En effet, il s’est séparé de la mère de Julie, il y a plus de dix ans et s’est exilé dans la foulée au pays du Soleil levant. Elle ne le connaît que par photos et conversations téléphoniques. Julie débarque donc à Tokyo avec un regard ingénu et utopique. Elle ne connaît de l’archipel que ce qu’elle en a lu dans les mangas et vu à la T.V. Une fois le contact (difficile) rétabli avec son géniteur, le premier défi pour Julie sera l’apprentissage de la langue...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire