Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2017 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2017", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par le sou des écoles de l'Ecole élémentaire publique Mathilde Ovize et de l'Ecole maternelle publique Le Coquillage de Thizy les Bourgs.
- Des bières numérotées avec l'affiche de la 12ème édition du festival réalisées par El'brasserie des DECO de Thizy les Bourgs seront en vente à l'accueil.
- Attention changement au niveau des auteurs présents : Nicolas Otéro et Batist ne seront pas là mais Nicolas Hitori De nous rejoint.

vendredi 11 novembre 2011

Raphaël Beuchot




Né qu'en 1980, il a déjà vécu plusieurs vies.
Celle d'ingénieur commercial ne lui plaisant guère, il a décidé d'y renoncer pour devenir dessinateur de bandes dessinées.
Passionné depuis toujours, il admire particulièrement l'oeuvre d'Ursasawa (« 20th Century Boys »), le réalisme de ses personnages et son style d'écriture qui vous tient en haleine. Empreint de Bilal, Gipi et Otomo, son trait possède un caractère rafraichissant et protéiforme.
En effet, si ses récits édités chez Ankama mettent en avant un certain semi-réalisme anguleux, sur fond d'humour morbide et décalé, on retrouve la même option dans « 13m28 », premier projet publié de l'e-éditeur...

Dernière BD :

"Le montreur d'histoires" édité par Le lombard

Au village, c'est l'effervescence ! « Il était une fois », le conteur, est revenu.
Comme il n'a plus de mains, il anime ses marionnettes avec les pieds.
Ses histoires ne sont pas toutes vraies, mais ce sont de jolis mensonges, de ceux que l'on garde au coeur toute sa vie et qui, sous le soleil africain, vous aident à supporter une existence parfois pénible. Les belles histoires survivent et rendent immortels ceux qui les racontent.
Les griots que sont Zidrou et Raphaël Beuchot en savent quelque chose.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire