Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2017 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2017", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par le sou des écoles de l'Ecole élémentaire publique Mathilde Ovize et de l'Ecole maternelle publique Le Coquillage de Thizy les Bourgs.
- Des bières numérotées avec l'affiche de la 12ème édition du festival réalisées par El'brasserie des DECO de Thizy les Bourgs seront en vente à l'accueil.
- Attention changement au niveau des auteurs présents : Nicolas Otéro et Batist ne seront pas là mais Nicolas Hitori De nous rejoint.

dimanche 21 février 2016

Marie Avril

Sa bio :
Marie Avril est une illustratrice lyonnaise, auteure de BD et coloriste.
En parallèle d'illustrations pour le roman, la presse, les jeux de société et le jeu vidéo, elle signe avec Confidences à Allah son premier album BD dont elle assure le dessin et la couleur. Elle est coloriste sur l'album Gold of the Dead (ed. Paquet) dessiné par Yan Le Pon. Elle est également professeure de concept art à Bellecour Ecoles (69) et membre de l'association L'Epicerie Séquentielle. Elle travaille à l'atelier Le Gaufrier en compagnie de Yan Le Pon et Anthony Calla.

Sa dernière BD :
Confidences à Allah de Eddy Simon et Marie Avril chez Futuropolis.

Synospis :
Jbara vit les montagnes du Maghreb, entre ses parents, ses cinq frères et sœurs, et ses brebis. Elle rêve d’ailleurs, d’une modernité qui lui paraît inaccessible. Ignorant et violent, son père la ramène constamment à sa condition de femme, et donc de soumission. Pour tromper son ennui, Jbara couche avec les bergers de passage en échange de quelques friandises. Mais un jour, elle se retrouve enceinte. Elle est alors bannie du village et contrainte d’aller s’installer en ville. Pragmatique et désabusée, elle tente de s’en sortir et raconte sa vie : la misère, la prostitution, la prison, le mépris dans le regard des autres, ces hommes qui ne voient en elle qu’un objet sexuel… Dans ce monde qui ne veut pas d’elle, elle parle à Allah, son seul confident.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire