Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2018 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2018", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont, sous réserve, 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue.

jeudi 10 novembre 2011

Nicolas Sure




Né à Clermont-Ferrand en 1975, il passe une enfance paisible à faire du vélo et à dessiner. La bac en poche, vient le temps des choix : ce sera le dessin. Aurillac, Lyon, ses études de dessin terminées, il suit sa fiancée à Angoulême. C'est en passant devant par hasard qu'il découvre l'atelier Sanzot, et qu'il en profite pour aller y montrer ses travaux. Le courant passe et il intègre finalement cet atelier d'auteurs de Bande dessinée où il fait ses premiers pas : un peu de communication, un peu de publicité, un peu de presse, notamment avec le journal de Spirou où il publie une histoire de 5 pages. C'est à ce moment-là que Corinne Bertrand remarque son style. Quelques années plus tard elle lui propose de travailler pour la collection Quadrants sur un scénario de Stéphane Piatzszek qui lui plaît tout de suite : le projet Neverland est lancé. Nicolas a aujourd'hui bien des projets dans ses cartons, et si le prochain est une collaboration avec Christophe Bec, il envisage aussi de revenir un jour vers de l'illustration ou de la BD jeunesse, entre autres, car il aime s'essayer à tout.

Texte Quadrants

Dernière BD : "Royal Aubrac" édité par Vents d'Ouest dans la collection "Terres d'origine"

François-Alexandre Peyregrandes a 21 ans en 1906 lorsqu'il accepte, sur l'insistance de son père, d'effectuer un séjour au Royal Aubrac, le moderne sanatorium du Dr Raynal, dédié aux tuberculeux. Le jeune étudiant aux Beaux-Arts fait le voyage à reculons, persuadé de vivre là-bas des mois de purgatoire.
Pourtant dès le premier jour, il tombe amoureux d'une jeune malade à l'air aussi fragile que de la porcelaine. Il se lie également d'amitié avec Warren, esprit libre et brillant qui lui fait un panorama du microcosme du sanatorium, souffrant mais néanmoins plein de vie. Enfin, il découvre ce bâtiment, sorte d'immense vaisseau de pierre échoué, traversé par les vents et imprégné de l'odeur de l'éther. François-Alexandre ne se doutait pas qu'en fait de cure, il allait vivre l'une des plus riches expériences de sa vie….




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire