Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2018 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2018", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont, sous réserve, 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par les Sous des écoles publiques maternelle et élémentaire de Alice Salanon de Pontcharra sur Turdine.
- Vente de bières artisanales à l'effigie du Festival par "La Part des Autres" de Machézal.


Merci à nos partenaires officiels :
La COR, le Département du Rhône, la librairie Develay, le lycée agricole Cibeins, la radio RVR, Babélio et le cinéma Jacques Perrin de Tarare.
Merci à nos partenaires scolaires :
Lycée d'Enseignement Général et Technologique Agricole de Misérieux, Collège Nicolas Conté de Régny, Lycée Albert Thomas de Roanne, Ecole Elémentaire publique "Le Petit Prince" d'Amplepuis et le Lycée Polyvalent François Mansart de Thizy-les-Bourgs.

dimanche 14 janvier 2018

Eric Cartier

Biographie :
Éric Cartier se définit lui-même comme un autodidacte voyageur !
En 1989, sur un scénario de Naegelen, il signe La Mer à boire dans la collection « X » des éditions Futuropolis. Cette même année, de nouveau avec Naegelen, il s’essaie un court temps à la science-fiction avec Caste Magnétique, un ouvrage paru aux Humanoïdes Associés. À la suite d’un long séjour aux États-Unis, il illustre Tompkins Square Santera, une histoire se déroulant dans les bas-fonds new-yorkais, imaginée par James Rose et publiée chez Rackham.
Alors qu’il se trouve en Jamaïque, il autoproduit Flip in Paradise. Adoptant dès cette époque un graphisme plus humoristique, plus dynamique, il rentre en Europe et entame une collaboration avec Zenda qui se traduit par le Pigeon Maltais, puis Epices and Love, deux albums édités en 1991 et 1992.
En 1993, il s’associe avec Joan et fonde l’association Stakhano International, spécialisée dans la production de petits ouvrages et dans la réalisations d’expositions. Au fil des ans, il y conçoit des recueils ou un manuel de sérigraphie destiné à Anagraphis. Tout en menant ses activités d’éditeur, il participe aux différents travaux « stakhanovistes ».
Parallèlement, il collabore au journal de Spirou avec divers récits regroupés dans l’album Flip, l’ami des voisins, édité par Alien (Association littéraire enfantine de Solliès-Ville). Rapide et instinctif, le graphisme d’Éric Cartier témoigne d’un indéniable plaisir de dessiner.

Dernière BD :
One, two, three, four, Ramones!, de Xavier Bétaucourt et Éric Cartier chez Futuropolis.

Synopsis :
En 1976, le rock s'ennuie. Quatre jeunes paumés New Yorkais, vont le réveiller à coups de trois accords bien envoyés. Quarante ans plus tard, les Ramones sont considérés comme les fondateurs du mouvement punk. Les auteurs ont voulu raconter le passage de cette météorite rock à travers le regard du plus emblématique de ses membres, de l'âme du groupe, le bassiste Dee Dee Ramone... Nous le suivons à travers sa vie en miettes et que voyons-nous ? Une enfance brisée en Allemagne entre un père soldat américain et une mère allemande..., tous deux violents et alcooliques.. Une pré- adolescence berlinoise sous le signe de la découverte de la défonce et du rock'n roll. Une jeunesse new-yorkaise où il croise ses trois faux frères Ramones, tous presqu'aussi à la dérive que lui...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire