Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2018 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2018", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont, sous réserve, 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue.

mercredi 22 mars 2017

Sandrine Goalec

Sa biographie :
Sandrine Goalec est née en 1967 à Antony dans les Hauts de seine. Après 3 années au lycée d'arts Graphiques Corvisart et 2 années en section film d'animation à l'école de l'image des Gobelins, Sandrine débute dans l'animation, du story-board à la supervision de séries au Vietnam et en Corée du Nord.En parallèle, elle commence à faire ses premières armes dans la BD. Puis en 2011, Sandrine se reconvertit avec un CAP de cuisinier, mais l'appel du dessin est trop fort et elle revient en 2015 sur le story board de la série jeunesse Ernest et Celestine. La rencontre avec les BEKA aboutit à la signature de son 1er album chez Bamboo Atelier des détectives.

Sa dernière BD :
L'atelier détectives de Bertrand Eschaich, Caroline Roque (scénario) et Sandrine Goalec (dessin) chez Bamboo.

Synopsis :
Finis les clubs échecs ou théâtre. Place aux clubs d’enquête !
Isidore, Lola et Jules sont les trois membres de L’Atelier Détectives de leur école.
Leur spécialité : les énigmes en tout genre…
Leurs armes : une loupe, un carnet, un crayon… et une bonne dose de perspicacité !
Leurs suspects : un zombie, un T. rex et une drôle de sorcière…
Avec eux, suivez la bonne piste pour résoudre Les Mystères de la nuit, trois histoires effrayantes et amusantes qui vous feront regarder à deux fois sous votre lit avant d’aller dormir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire