Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2017 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2017", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par le sou des écoles de l'Ecole élémentaire publique Mathilde Ovize et de l'Ecole maternelle publique Le Coquillage de Thizy les Bourgs.
- Des bières numérotées avec l'affiche de la 12ème édition du festival réalisées par El'brasserie des DECO de Thizy les Bourgs seront en vente à l'accueil.
- Attention changement au niveau des auteurs présents : Nicolas Otéro et Batist ne seront pas là mais Nicolas Hitori De nous rejoint.

mercredi 18 mars 2015

Vincent Djinda

Son site :
http://vincentdjinda.blogspot.fr/

Sa bio :Vincent Djinda, né en 1983, suit d’abord des études aux Arts décoratifs de Strasbourg, où il expérimente plusieurs formes d’expression, puis rejoint l’école de La Poudrière à Valence, consacrée à la réalisation de films d’animation. Zia Flora est sa première bande dessinée. Il vit et travaille à Valence.



Sa dernière BD :
Zia Flora de Fred Paronuzzi et Vincent Djinda chez Sarbacane.

Synopsis :
Depuis qu’il a subi, sans réagir, une violente agression dans le bus qu’il conduisait, la vie de Matteo a basculé. Il boit trop et détruit, lentement mais sûrement, ce à quoi il tient le plus : l’amour de sa femme et de sa petite fille. Mais, ce matin-là, il reçoit une lettre qui le touche au cœur, lui que plus grand-chose ne touche : là-bas, en Italie, sa tante Flora est en train de mourir. Alors Matteo décide d’aller voir une dernière fois « zia » Flora. Et reprend, seul, la route de son village natal… vers le seul souvenir tendre de son enfance – la meilleure part de lui-même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire